Accueil Patrimoine » Diminuer son impôt

Diminuer son impôt

Diminuer son impôt en bref
La diminution de l'impôt sur le revenu n’est pas seulement réservée aux contribuables fortement taxés
Toute démarche d’allégement de votre impôt sur le revenu doit débuter par un bilan global et précis de la composition de votre patrimoine
Ainsi, la stratégie patrimoniale est fortement corrélée à la stratégie fiscale

La diminution de l’impôt sur le revenu peut se faire selon deux principes distincts :
- déduction de charges : créer une charge déductible du revenu global du contribuable pour baisser la base de son revenu net fiscal de référence
- réduction d’impôt : abattement directement appliqué sur le montant de l’impôt dû.

Diminuer son impôt en détail

Préalablement à toute étude de stratégie patrimoniale et fiscale, il convient de réaliser un bilan patrimonial permettant d’évaluer la répartition des actifs ainsi que la situation familiale, financière et fiscale du contribuable.

Pour diminuer sa fiscalité, il existe divers dispositifs, qui sont associés à des cadres fiscaux spécifiques :

  • un investissement (ex : investissement immobilier)
  • un placement à long terme (épargne retraite, assurance vie, …)
  • une dépense immédiate (ex : réaliser des travaux qui viendront en diminution des revenus fonciers)
  • Si le choix s’oriente vers le principe de la diminution de l’assiette taxable...
c’est-à-dire créer une charge déductible de votre revenu pour baisser la base de son revenu net fiscal de référence, il est possible :
  • d'effectuer des versements sur un Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) ou Préfon (et assimilés), ils seront déductibles, sous certaines conditions, des traitements et salaires ;
  • d'acheter un logement ancien et le restaurer complètement pour le louer ensuite non meublé, le coût de ces travaux sera déductible, sous certaines conditions, des revenus fonciers.
  • L’avantage fiscal peut prendre la forme d’une réduction de l’impôt sur le revenu...
c’est-à-dire un abattement directement appliqué sur le montant de l’impôt dû. Il est possible d’utiliser différents moyens tels que :
  • Souscrire en numéraire au capital ou aux augmentations de capital de sociétés non cotées ou sous forme de parts de FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation), de FIP (Fonds d’Investissement de Proximité)
  • Acheter un bien immobilier neuf en vue de le louer dans le cadre d’un dispositif d'investissement immobilier locatif (ex : dispositif PINEL, dispositif Malraux …) ou des parts de SCPI
  • Investir dans les DOM dans le secteur du logement ou dans le cadre d’une souscription au capital de certaines sociétés éligibles (ex : Loi Girardin)
  • Faire des Dons et subventions à des œuvres ou organismes d’intérêt général 
  • Investir dans les forêts (bois, terrains à boiser, parts de Groupement Fonciers Agricoles) ou dans une résidence de tourisme.

Il est également possible de privilégier un crédit d’impôt, dans ce cas, une partie de l’investissement est soustrait à l’impôt sur le revenu (si le montant du crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt sur le revenu, l’administration fiscale rembourse la différence).

  • Employer un salarié à domicile pour effectuer des tâches à caractère familial ou ménager (emploi direct ou par l’intermédiaire d’une association)
  • Faire garder ses jeunes enfants à l’extérieur du domicile
  • Cotiser dans certaines organisations syndicales
  • Réaliser des travaux dans sa résidence principale en vue d’effectuer des économies d’énergie ou d’eau (chaudière à condensation, équipement de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable …)
A noter : en 2015 (imposition des revenus perçus en 2014), le plafond des avantages fiscaux est fixé à 10 000 €. Quelques avantages fiscaux sont exclus de ce plafond, notamment :
- les investissements Outre-Mer ont leur propre plafond fixé à 18 000 € ;
- le dispositif Malraux est hors plafonnement.
bon à savoir
Nos conseillers se tiennent à votre disposition
  pour vous aider à réaliser une étude patrimoniale afin d’opter pour la stratégie fiscale qui vous conviendra le mieux.
Découvrez en détail nos fiches :
  - Une étude patrimoniale
- Les dispositifs immobiliers