Votre nouveau site

Prenez quelques minutes pour nous donner vos impressions sur votre nouveau site

Solutions de transmission de votre patrimoine

Donation, Pacte Dutreil, Testament, Assurance-Vie, Contrat de Capitalisation

Anticiper votre succession


Réduire les coûts de transmission


Étudier toutes les solutions


Choisissez les modalités de transmission les plus avantageuses

Que votre patrimoine soit constitué ou que vous cherchiez à le développer, plusieurs solutions peuvent être mises en place pour construire votre stratégie patrimoniale afin de transmettre tout ou partie de vos biens, de votre vivant ou après votre décès.

Plusieurs solutions pour valoriser le patrimoine que vous avez construit

Organisez vous-même votre succession avec un testament ou un mandat à effet posthume

En l’absence de testament de votre part, au moment de votre décès, votre patrimoine est réparti entre vos héritiers suivant les règles de la dévolution légale. Seule la rédaction d’un testament vous permet de déroger à ces dispositions légales, d'exprimer vos volontés et de disposer librement de tout ou partie de vos biens au profit de certaines personnes ayant la qualité d’héritier ou non : attribuer un bien particulier à une personne choisie, protéger un proche, aider une association ou une fondation, ou encore gratifier un ami. Vous pouvez également désigner par testament un ou plusieurs tuteurs, qui aurait en charge, à votre décès, la gestion des biens ainsi que l'éducation de vos enfants mineurs.

Le mandat à effet posthume, quant à lui, vous permet de conférer à une personne de confiance, par acte notarié, le pouvoir d’administrer ou de gérer tout ou partie de votre patrimoine, et notamment votre entreprise, pour le compte et dans l’intérêt de vos héritiers trop jeunes ou inaptes si la complexité du patrimoine successoral le justifie. Les pouvoirs du mandataire sont limités par la loi à une stricte gestion et administration(1).

Allégez le coût de la transmission avec la donation-partage avant cession

L’anticipation permet d’alléger le coût de la transmission en bénéficiant notamment des abattements sur les droits de mutation à titre gratuit qui se renouvellent tous les 15 ans.
A ce titre, la donation-partage permet, de son vivant, de transmettre et de répartir tout ou partie de ses biens. Elle se fait par acte notarié.
En outre, la donation présente l’avantage de purger la plus-value latente sur les biens transmis. En effet, le prix de revient des titres ainsi donnés est « actualisé » à la valeur retenue pour la détermination des droits de donation et en cas de cessions ultérieures de ces titres, la plus-value sera calculée sur la base de ce prix de revient.

Comparaison en cession puis donation et donation puis cession(2)

Cession puis donation Donation puis cession
Valorisation des titres 600 000€ Valorisation des titres 600 000€
Impôt sur la plus-value (30%) 90 000€ Droits de donation 76 388€
Produit net de la vente 510 000€ Montant net transmis 523 612€
Droits de donation 58 388€ Impôt sur la plus-value (30%) - €
ACTIFS NETS TRANSMIS 451 612€ ACTIFS NETS TRANSMIS 523 612€
Coût global de l'opération 148 388€ Coût global de l'opération 76 388€
Taux moyen d'imposition 25% Taux moyen d'imposition 13%

Bénéficiez d'une fiscalité avantageuse avec les contrats d'assurance-vie ou de capitalisation

Investir dans un contrat de capitalisation ou d’assurance-vie répond à différents objectifs, notamment la constitution d‘une épargne et l’organisation de votre vivant, de la transmission d’une partie de votre patrimoine dans un cadre juridique et fiscal favorable. En l'absence de rachat sur le contrat, les gains générés sont exonérés d’impôt(3). En cas de rachat partiel ou total, vous permettant de disposer de trésorerie, seule la partie du rachat représentative des intérêts et plus-values est soumise au prélèvement forfaitaire unique(4).

Vous êtes libre de désigner les bénéficiaires et de répartir les capitaux de votre contrat d'assurance-vie entre eux. Ces capitaux sont transmis hors succession ; ils sont exonérés de droits de succession et soumis à un prélèvement spécifique(5), si les primes ont été versées avant vos 70 ans. Quant au contrat de capitalisation, il peut faire l’objet d’une donation en pleine propriété, en usufruit ou en nue-propriété. Il peut également permettre de réinvestir en démembrement des fonds issus de cession de biens préalablement démembrés.

Assurez la pérennité de votre entreprise avec le Pacte Dutreil et ses avantages

La rédaction d’un engagement de conservation portant sur les titres de votre société, dit "Pacte Dutreil", vous permet de bénéficier d’un abattement de 75% sur sa valeur(6) lors d’une transmission à titre gratuit (succession ou donation), et d'une réduction additionnelle de 50% sur les droits de donation (sous conditions(7)). La transmission s'effectue en pleine propriété ou avec réserve d'usufruit.

Pour être valable, ce pacte doit remplir les 3 conditions suivantes :

  • Un engagement collectif de conservation, pris par le propriétaire des titres avec au moins un autre associé pour une durée minimale de 2 ans, portant sur au moins 17% des droits financiers et 34% des droits de vote, ou 10% des droits financiers et 20% des droits de vote s’il s’agit d’une société cotée.
  • Un engagement individuel, pris par les donataires (légataires ou héritiers) au jour de la transmission à titre gratuit (donation ou décès), de conserver les titres reçus pendant les 4 années suivant le terme de l’engagement collectif de conservation.
  • L'exercice effectif d’une fonction dirigeante par l’une des personnes ayant signé l’engagement collectif ou l’un des donataires (légataires ou héritiers) ayant souscrit l’engagement individuel(8), pendant la durée de l’engagement collectif de conservation (2 ans), et pendant les 3 ans qui suivent la date de la transmission des titres.

plan-engagement.png

Prendre contact avec un conseiller

Vous pourriez être intéressé par…

Déléguer la gestion de mon portefeuille

Confiez vos investissements à des professionnels des marchés financiers

Découvrir

Préparer l'avenir de mes enfants et de mes petits-enfants

Transmettez votre capital avec le contrat d'assurance-vie Antarius Donation

Découvrir

Succession : Mieux connaître mes droits et simplifier mes démarches

Retrouvez dans notre guide les démarches à entreprendre et les principales règles juridiques et fiscales à connaître

Télécharger le PDF (451 ko)
(1) Le mandat doit revêtir la forme authentique (acte notarié) tant pour sa conclusion que pour son acceptation. Il est, en principe, conféré pour une durée de 2 ans au maximum, prorogeable une ou plusieurs fois pour la même durée par décision de justice. Les pouvoirs du mandataire sont limités par la loi à une stricte gestion et administration.
(2) Hypothèses : donation en pleine propriété par Monsieur à deux enfants portant sur un portefeuille de 600.000 euros avec des plus values-latentes de 300.000 euros
(3) Depuis le 1er juillet 2011, les prélèvements sociaux sont prélevés chaque année sur les intérêts capitalisés du fonds euros dès leur inscription en compte.
(4) Pour les contrats souscrits depuis le 27 septembre 2017, PFU de 12,8% de la 1ère à la 8ème année, et de 7,5% ou 12,8% au-delà (sous conditions de montant des primes versées supérieures ou non à 150.000 euros) + prélèvements sociaux s'ils n'ont pas été prélevés.
(5) Exonération jusqu'à 152.500 euros par bénéficiaire, 20% de 152.500 euros à 852.500 euros, 31,25% au-delà de 852.500 euros par bénéficiaire.
(6) La société, dont les titres sont transmis, doit avoir une activité éligible (industrielle, commerciale…) prépondérante ou être une société holding animatrice, condition devant être respectée pendant toute la durée du pacte.
(7) Si la donation a été réalisée en pleine propriété par un donateur âgé de moins de 70 ans.
(8) Il n’est pas nécessaire que ces fonctions soient exercées par la même personne en continu.